ECHANGE CULTUREL FRANCE QUEBEC 2012

RDH France Québec : http://www.partage-facile.com/P4HSGI8DRJ/rdh_2_expli.mp3.html (interview sur le projet France – Québec sur la radio du hip hop pastel fm 99.4)

 

NOUVEL ARTICLE DANS « NORD ECLAIR »(16 MARS 2012):

Da-Mas
César Paulo Massano, à la tête du collectif Da-Mas avec sa casquette à l’effigie du «59 minutes» avec Zakarya, qui s’envolera au Canada en juin.

Le collectif Da-Mas, emmené par César Paulo Massano s’implique depuis 1996 auprès des jeunes des quartiers. Outre la sortie d’un nouvel opus intitulé « 59 minutes de hip hop » et un concert à la clé ce samedi, Da-Mas envoie trois jeunes en échange interculturel au Canada.

Voilà plus d’une décennie que le collectif de hip hop Da-Mas s’investit auprès de la jeunesse roubaisienne au travers de stages de danse, d’ateliers d’écriture, d’émissions de radio (dont la désormais incontournable « Radio du hip hop »sur Pastel FM) ou de multiples concerts.

Album et concert promotionnel

Loin de s’essouffler, l’association emmenée par Paulo César Massano poursuit l’aventure avec le projet « 59 minutes de hip hop », du nom d’une nouvelle émission de radio chaque mercredi sur Pastel de 22 h à 23 h. Mais c’est aussi le nom d’un CD en forme d’hommage au hip hop du Nord, laissant libre parole aux différents acteurs de cette culture, « DJs, graffeurs, danseurs, rappeurs, activistes du mouvement ». Au total, plus de 70 intervenants s’expriment sur une musique instrumentale de 59 minutes, chacun disposant de 16 mesures. « On a pensé intéressant de croiser les disciplines et les générations, poursuit César. Le projet se situe à l’inverse d’une démarche sectaire. Chacun est libre de dévoiler son propre rapport au hip hop. » L’opus sort samedi, avec un concert promotionnel à la clé, samedi, de 19 h à 23 h à l’Hôtel de la musique, au 4 rue de Babylone. « L’entrée est à 5 E, avec un CD offert », précise César.

À 32 ans, cet amoureux du hip hop d’origine cap-verdienne compte déjà quatre CD à son actif avec Da-Mas. Aussi investi dans la musique que dans sa vie privée, il entend bien faire valoir son diplôme d’État d’éducateur spécialisé au travers de sa passion pour le hip hop. Première étape, un programme d’échange culturel du 10 au 22 juin pour Zakarya, Jérémy et Assia.

Un échange au Canada contre les discriminations

À l’occasion d’un atelier sur la jeunesse à la maison de l’éducation à Lille, et en présence de sociologues et d’élus, César a pris la parole pour exposer son action. Puis le Bureau consultation jeunesse (BCJ), basé au Canada l’a contacté. « Je travaillais déjà avec l’association lilloise Clé, elle-même en contact avec le Centre de recherches de Montréal sur les inégalités sociales, explique César. Le BCJ nous a invités au Canada pour travailler sur les questions liées aux discriminations. » Une opportunité à saisir, d’autant que les trois jeunes Roubaisiens participeront là-bas à un festival hip hop et qu’ils atterriront en pleine semaine de la francophonie. Une restitution est d’ailleurs prévue au pôle Deschepper au lendemain de leur retour. « Ça ne se présente qu’une fois, sourit Zakarya, bien conscient de sa chance. Ce sera l’occasion de voir quels sont les moyens mis en oeuvre par des jeunes de mêmes milieux que nous pour faire face aux discriminations », ponctue avec maturité le jeune rappeur, diplômé et… en galère pour trouver un emploi.

http://www.nordeclair.fr/Locales/Roubaix/2012/03/16/l-asso-da-mas-active-d-ici-jusqu-au-cana.shtml